Mon petit accident !

Hey Baes, j’ai besoin de vous parler un peu…

Il faut dire que depuis fin Octobre je ne vis pas à un rythme effréné, je ressemble plutôt à une limace qui à décidé d’hiberner toutes les journées qui composent cette fin d’année avec un moral dans les chaussettes.

J’en ai vaguement parlé dans mon article « je suis de retour » et on peut voir quelques photos sur mon compte Instagram :  je me suis blessé à la main gauche.  Et depuis … je vis dans l’ennuie le plus totale. Heureusement, je suis quelqu’un de plutôt dynamique qui arrive à s’occuper à 80% du temps mais il faut être honnête, depuis fin Octobre mes journées sont longues, très longues même.

 

Bon weekend !! ☀️ c’est pas un doigt en moins qui va m’empêcher de profiter du soleil !!

Une photo publiée par Kim Brasc (@kbrasc) le

Je me suis (méchamment) coupé à l’index au niveau de la phalange 1 et 2, juste à l’endroit où le doigt se pli. Les circonstances de l’accident sont assez communes, après le travail (1h du matin)  je suis allez rejoindre des amis, j’ai cru que j’avais encore 8 ans, je suis monté sur un petit chariot, c’était très marrant d’ailleurs (!) et je suis tombé, avec ma chance, sur des bouteilles en verre, elles ont explosées sous le poid de la chute et je me suis coupé. Normal.

Pompier, CHU, radio, soins, clinique de la main, opération, la totale! J’aime les forfaits tout inclus c’est beaucoup plus sympa!!

Si je vous en parle aujourd’hui, c’est parce que après l’accident, moralement ça a été très dur. L’opération à été une épreuve pour moi, j’ai du y laisser ma dignité. J’ai horreur des piqûres, les aiguilles rien qu’à y penser ça me provoque des crises de tétanies. J’en ai clairement pleurer le jour J. L’opération à durée 30min mais ce fût 30 longues minutes où je n’étais pas forcément bien. Je m’en suis sorti avec un nerf coupé à 100%, un tendon à 50% et le sourire du Jocker cousu sur mon doigt!

La première semaine on passe son temps à dormir tellement on est shooter suite à l’opération, s’ajoute les nausées causé par les médicaments, qui te coupent la faim tellement tu n’es pas bien… puis les journées s’enchaînent à ne rien faire.

Au bout de 10 jours de soins je suis retourner voir le chirurgien pour un petit contrôle. J’y ai gagné une jolie pelle à garder pendant un mois, de quoi égayer mon quotidien…

 

Mon nouveau joujou … 😣

Une photo publiée par Kim Brasc (@kbrasc) le

À Noël ça fera deux mois que je suis en arrêt. Deux long mois… Le premier fût assez cocasse. Essayez de tout faire avec une main! Tous les petits gestes du quotidien deviennent un calvaire. Il ne faut pas être une accro à la mode car là c’est legging, gilet et boots si on veut faire au plus pratique.

Le plus dur pour moi ça a été de me dire que je n’allais pas travailler pendant quelques mois. À première vue on pourrait se dire que c’est chouette, ce sont des vacances avant l’heure et cie, mais ce n’est pas du tout ça, surtout pour moi qui suis très active (voir hyperactive) ce ne sont pas du tout des vacances!

Mon morale en a pris un coup, il m’est arrivé d’en pleurer plusieurs fois et de me poser énormément de questions : « est-ce que je vais récupérer entièrement mon doigt? », « combien de mois vais-je rester en arrêt? », « pourrais-je toujours travailler dans le même domaine? », »que vais-je faire si on me dit que je suis inapte pour mon travail actuel? »… Au final ce sont des questions auxquelles je n’ai toujours pas de réponse.

En ce moment je suis dans la phase la plus longue : la rééducation. Là encore le moral n’est pas forcément au beau fixe, surtout quand vous avez l’impression d’essayer de faire de la télépathie en disant à votre doigt qu’il faut qu’il bouge.

Aujourd’hui je me dis que j’ai de la chance dans mon petit malheur, Mr index arrive à effectuer quelques mouvements assez basiques même si pour le plier/tendu il galère un peu mais il gagne en souplesse. Il fait juste des caprices avec la dernière phalange, qui elle, reste quasiment immobile.

Malgré tout  j’y crois, je garde la pêche, je fais mes exercices tous les jours, je veux vite retourner travailler, retrouver un rythme de vie « normal » et savourer de vraies vacances!!

FIGHTING!

1 Commentaire

  • Alex ia dit :

    Courage ma poulette c’est clair que c’est un passage difficile, ton nouveau blog est très chouette je suis impressionnee !! Gros bisous ma soeurette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *